ARTICLE RÉNOVATION THERMIQUE PARU DANS LE MAGAZINE MAISON ÉCOLOGIQUE

23/01/2019

Vous trouverez ici un article réalisé en partenariat avec le magazine "La Maison Ecologique" sur la démarche d'une rénovation thermique globale.

Il s'agit d'une rénovation énergétique d'un bâtiment du 19ème siècle ayant atteint le niveau BBC/RT2012 avec une démarche d'utilisation de matériaux écologique et sain. Bonne lecture

Télécharger le document

Une rénovation à haute performance énergétique

  • Diagnostic
  • Solutions techniques
  • Suivi de chantier
  • Prix et aides financières
  • Retour d'expériences
  • Synthèses des solutions techniques mise en oeuvre pour cette rénovation

    Suite à ce diagnostic, voici les solutions choisies pour rénover cette maison. Le propriétaire a souhaité utiliser au maximum des matériaux biosourcés et recourir le plus possible aux énergies renouvelables :

    AvantAprès
    Isolation mursUn peu de polystyrène dans la cuisine
    et dans une des chambres
    Isolation intérieure en ouate de cellulose
    & fibre de bois. R= 4.1 m².K/W
    Isolation toitureNonOuate de cellulose soufflée
    + panneaux fibre de bois. R = 7 m².K/W*
    Isolation solNon panneaux de liège
    R = 4 m².K/W
    Isolation acoustiqueTorchisOuate de cellulose soufflée
    (plancher intermédiaire)
    FenêtresDouble vitrage PVC (pose sur dormant)
    + quelques simple vitrage bois
    Double vitrage 4/16/4 Argon
    ChauffageChaudière fioulPoêle à bois
    VentilationNaturelleVMC Double Flux
    Eau ChaudeChauffe-eau électriqueChauffe-eau électrique
    ProductionNon6 m² panneaux solaires
    photovoltaïques en autoconsommation
    EpurationAncienne fosse septique
    non conforme
    Phytoépuration

    * A terme, le propriétaire souhaite aménager les combles en isolant les rampants, c'est pour cette raison que ce poste n'est pas renforcé outre mesure (minimum requis).

    Test d'infiltrométrie : Le test d'étanchéité à l'air qui reste un bon indicateur de la qualité de la réalisation des travaux est très satisfaisant avec un résultat de 0.4 m3/(h.m2). A titre indicatif, le maximum est fixé à 0.6 m3/(h.m2) dans les maisons neuves soumises à la RT 2012.